Actrices césarisées : Adjani ou l'Arabe qui cache la forêt - Statistiques Populaires - CRAN


Actrices césarisées : Adjani ou l'Arabe qui cache la forêt

Actrices césarisées : Adjani ou l'Arabe qui cache la forêt

Si l'on examine les César féminins depuis le début (1976) jusqu'à aujourd'hui, le résultat est paradoxal. Les femmes issues de la diversité représentent 15 % des femmes césarisées, ce qui semble très bien.

Mais en fait, la seule femme de la diversité à avoir été récompensée, c'est Isabelle Adjani, qui l'a été six fois. En ce sens, elle est vraiment « l'Arabe qui cache la forêt », pour reprendre la formule d'Azouz Begag. Par ailleurs, aucune femme noire n'a jamais été récompensée, ni même nominée.