Qu'en est-il à l'étranger ? - Statistiques Populaires - CRAN


Qu'en est-il à l'étranger ?

Les instances européennes et internationales ne cessent de reprocher à la France son manque de transparence et son refus des statistiques ethniques. Notre pays prétend lutter contre les discriminations, mais refuse de mesurer les progrès ou les reculs éventuels. Etrange, non ? Un peu comme si le médecin qui prétend soigner le malade s'opposait à toute utilisation de thermomètre, de stéthoscope, de radio, ou de prise de sang. Ce serait absurde.

La discrimination est un peu comme une maladie. Le stéthoscope, les prises de sang et autres investigations, ne sont pas des remèdes. Mais si on n'a pas ces éléments, on ne peut ni établir le diagnostic, ni encore moins administrer le bon traitement. De ce fait, ceux qui refusent les statistiques ethniques favorisent objectivement (qu'ils le veuillent ou non) l'ignorance et la maladie.